;

Documentation

Reconnaitre des allergies retardées

Les troubles qui peuvent être causés ou affectés par l'allergie retardée de type III (ou intolérance).
  • Voies respiratoires: - L'asthme, la rhinite (allergie nasale), otite.
  • Appareil digestif: - colite infantile et les coliques, la maladie de Crohn, des douleurs abdominales récurrentes (surtout chez les enfants), la diarrhée et la constipation, le syndrome du côlon irritable.
  • Peau: - dermatite atopique (allergie) eczéma, urticaire.
  • Système nerveux central: - Maux de tête et migraines, hyperactivité.
  • Cardiovasculaire: - Palpitations (anomalies du rythme cardiaque)
  • Appareil locomoteur: - douleurs articulaires inexpliquées, certains types d'arthrite, douleur musculaire inexpliquée.
  • Voie rénale: - le pipi au lit, le syndrome néphrotique, la cystite non bactérienne.
  • Troubles psychiatriques: - trouble de somatisation, la fatigue et l'hypersomnie.

Comment est reconnue l’allergie retardée (ou intolérance)?

Certaines fonctionnalités telles que le modèle et le type de symptômes peuvent aider à distinguer les réactions d'allergie retardée (ou intolérance) de ceux qui pourraient être le résultat d'une allergie alimentaire ou d'une cause tout à fait différente sans rapport avec la nourriture.

Les symptômes ne sont pas immédiats

La relation temporelle entre l’acte de manger un aliment et la manifestation des symptômes dépend de nombreux facteurs. Si l'aliment n'est consommé que très rarement, l'apparition des symptômes varie de presque immédiatement à plusieurs heures. Cependant, c'est différent lorsque l'aliment est consommé régulièrement, lorsque chaque «réaction» s’enchainera à la suivante, ce qui conduit au développement de symptômes chroniques, presque continuels, sans réaction immédiate et claire chaque fois que l'aliment est consommé.

Les symptômes sont habituellement multiples

Dans l'allergie alimentaire la gamme de symptômes est très limitée et prévisible. Dans une allergie retardée (ou intolérance), une gamme beaucoup plus large de symptômes peuvent se produire et de multiples symptômes sont courants. Les symptômes énumérés ci-dessus ont été démontrés par des essais scientifiques sérieux pour être causés ou aggravés par l'intolérance alimentaire. Il a été démontrés que ces symptômes sont liés aux systèmes d'organes particuliers (gastro-intestinal, nerveux central, cardiovasculaire, etc.); toutefois, dans la pratique, lorsque l'allergie retardée (ou intolérance) est en cause, de tels symptômes existent rarement seuls, le patient typique ayant des symptômes liés à un certain nombre de systèmes d'organes différents. Par exemple, une personne avec une allergie retardée (ou intolérance) type peut souffrir de la migraine, de la fatigue inexpliquée (système nerveux central), des douleurs abdominales, des ballonnements et des diarrhées fréquentes (système gastro-intestinal) et des douleurs articulaires et musculaires  inexpliquées (système musculo-squelettique).

Français

Services

 
 

Patient

Pourquoi être suivi par son thérapeute ?
Inscription patient
Créer son profil personnel
Gérer les consignes de son thérapeute
Trouvez des recettes
Propositions de menus et planning
Tenir le journal de son alimentation
Comparaison avec Que Manger Gratuit

Thérapeute

Pourquoi suivre ses patients ?
Inscription du thérapeute
Inscription patient par le thérapeute
Donner des consignes au patient
Suivre à distance son patient

FAQ

Inscription
Que Manger Pro Mobile

Conditions générales

Mentions légales
Conditions générales de vente

  

Copyright © 2012-2019, Que Manger SAS - Nutritiomètre® est une marque déposée de Que Manger SAS