Sélénium

Description

Le sélénium est un métalloïde dont les propriétés physicochimiques sont proches de celles du soufre. Il peut donc se substituer au soufre dans les acides aminés soufrés pour former les composés analogues séléniés.

La plupart des fonctions biologiques du sélénium passent par l'intermédiaire des sélénoprotéines. Le sélénium participe à la détoxification des xénobiotiques et de certains métaux lourds. Son rôle de modulateur des réponses inflammatoires et immunitaires est essentiel.

L'efficacité d'absorption de sélénium est élevée (50 à 95%) et dépend de sa forme chimique élémentaire. L'excrétion du sélénium absorbé se fait sous forme de dérivés méthylés et majoritairement par le rein (60%). Il y a une conservation du sélénium qui sera dirigé en priorité vers certains organes (cerveau, glandes endocrines...) en cas d'apports faibles.

Les sources de Sélénium

Voir la liste des aliments apportant le plus de sélénium

Les besoins

La valeur 100% ANC dans le Nutritiomètre® correspond à 1 µg par kilogramme de poids corporel par jour. Une valeur de 5 µg par kilogramme de poids corporel par jour (soit une valeur ANC de 500% dans le Nutritiomètre®) est définie comme la dose n'induisant aucun risque délétère toute une vie durant.

Compte tenu de la biodiversité du sélénium dans les aliments, les apports de 40-50 µg par jour constatés en France pourraient correspondre au besoin minimum (nous mettrons une valeur ANC de 50% dans le Nutritiomètre®)

(Source : "Apports nutritionnels conseillés pour la population française", du CNERNA-CNRS. Edition coordonnée par Ambroise Martin.)

Français